>>Accréditation Carbone des Aéroports
Accréditation Carbone des Aéroports2020-04-14T11:49:02+00:00

Programmes mondiaux

Accréditation Carbone des Aéroports

Le monde global est aujourd’hui caractérisé par une mobilité constante. Pourtant, il y a une prise de conscience croissante que les ressources de la planète sont limitées. La société a pris conscience des effets potentiellement néfastes du changement climatique et de nouvelles politiques sont mises en place pour y faire face.

Le secteur du transport aérien, avec son héritage d’innovation, a cherché à faire avancer l’agenda de l’action climatique, en particulier l’industrie aéroportuaire. Face visible de l’aviation au sol, les aéroports apportent des bénéfices indéniables à la société – connecté les lieux, les gens et les produits. Après des années de travail individuel pour faire face à leur impact environnemental local, les aéroports travaillent désormais de manière collective à travers le monde, pour faire de nouveaux progrès dans la gestion, la réduction et finalement la neutralisation de leur empreinte carbone.

Et l’Accréditation Carbone des Aéroports renforce leurs efforts.

Qu’est-ce que l’Accréditation Carbone des Aéroports ?

L’Accréditation Carbone des Aéroports est le seul programme mondial de certification de gestion du carbone approuvé par les institutions pour les aéroports. Il évalue et reconnaît de manière indépendante les efforts des aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone grâce à 4 niveaux de certification: «cartographie», «réduction», «optimisation» et «neutralité». L’Accréditation Carbone des Aéroports est également la seule norme globale de carbone spécifique à l’aéroport qui s’appuie sur des méthodologies internationalement reconnues. Il fournit aux aéroports un cadre commun pour la gestion active du carbone avec des objectifs mesurables. Le programme est spécifique au contexte géographique ce qui permet une flexibilité pour tenir compte des exigences légales au niveau national ou au niveau local auxquelles les exploitants aéroportuaires doivent se conformer, tout en garantissant que la méthodologie utilisée est toujours robuste.

L’Accréditation Carbone des Aéroports s’adresse aux aéroports innovants et s’efforce de permettre à l’industrie aéroportuaire de réduire efficacement son empreinte environnementale, de bénéficier d’une efficacité accrue grâce à une réduction des émissions de CO2, d’un partage d’expertise et d’échange de connaissances, ainsi que d’une meilleure communication des résultats.

Les aéroports participants peuvent être certifiés à 4 niveaux d’accréditation différents

Le programme d’Accréditation Carbone des Aéroports est le programme approuvé par l’institution qui évalue et reconnaît de manière indépendante les efforts des aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de CO2.

Niveau 1 : Cartographie

Qu’est-ce que c’est et comment y parvenir ?

Devenir Aéroport Accrédité Carbone au niveau de la cartographie nécessite une mesure de l’empreinte carbone.

Pour atteindre ce niveau d’accréditation, un aéroport doit:

  • Déterminer sa «limite organisationnelle» et les sources d’émissions à l’intérieur de cette limite qui sont des sources de Scope 1 et Scope 2, telles que définies par le Greenhouse Gas Protocol.
  • Fournir des preuves écrites de l’engagement politique à la réduction des émissions par la direction de l’aéroport.
  • Recueillir des données et calculer les émissions annuelles de carbone pour l’année précédente.
  • Compiler un rapport sur l’empreinte carbone, et
  • Engager un tiers indépendant pour vérifier le rapport avant la soumission, afin de s’assurer que le calcul de l’empreinte carbone est conforme à la norme ISO14064 et aux exigences d’accréditation.

Niveau 2 : Réduction

Qu’est-ce que c’est et comment y parvenir ?

Devenir un Aéroport Accrédité Carbone au niveau de la réduction nécessite une gestion du carbone et progrès vers une empreinte carbone réduite.

Pour atteindre ce niveau d’accréditation, un aéroport doit:

  • Satisfaire à toutes les exigences de la cartographie.
  • Fournir des preuves de procédures efficaces de gestion du carbone, y compris l’établissement d’objectifs,
  • Démontrer une réduction des émissions de CO2 de Scope 1 et 2 par rapport à une moyenne mobile sur 3 ans.

Niveau 3 : Optimisation

Qu’est-ce que c’est et comment y parvenir ?

Devenir Aéroport Accrédité Carbone au niveau Optimisation nécessite l’engagement de tiers dans la réduction de l’empreinte carbone. Les tiers comprennent les compagnies aériennes et divers prestataires de services, par exemple, les agents d’assistance au sol indépendants, les entreprises de restauration, le contrôle du trafic aérien et d’autres personnes travaillant sur le site de l’aéroport. En outre, cela comprend l’engagement sur les modes d’accès de surface (route, rail) avec les autorités et les utilisateurs.

Pour atteindre ce niveau d’accréditation, un aéroport doit:

  • Satisfaire à toutes les exigences de cartographie et de réduction.
  • Élargir la portée de son empreinte carbone pour inclure une gamme d’émissions de portée 3. Les émissions du scope 3 à mesurer comprennent:
  • émissions du cycle d’atterrissage et de décollage.
  • accès à l’aéroport pour les passagers et le personnel.
  • les émissions dues aux voyages du personnel.
  • toute autre émission de Scope 3 que l’aéroport choisit d’inclure.
  • Présentation des preuves de l’engagement avec des opérateurs tiers pour réduire les émissions ci-dessus.

Niveau 3+ : Neutralité

Qu’est-ce que c’est et comment y parvenir ?

Pour devenir Aéroport Accrédité Carbone au niveau de la neutralité, la société aéroportuaire doit compenser les émissions de carbone restantes sous son contrôle qui ne peuvent plus être réduites, en compensant.

Pour atteindre ce niveau d’accréditation, un aéroport doit :

  • Satisfaire à toutes les exigences de cartographie, de réduction et d’optimisation, et
  • Compenser ses émissions de carbone restantes sur lesquelles l’aéroport a le contrôle, en utilisant des compensations reconnues internationalement.